Ne dites pas dernier délai dites Quasimodo

Goun chante

Brassens, la révolte tranquille

Samedi 6 avril à 21h

Tarif : 13€ / 9€

Réservation au 04.73.70.26.63 ou reserver@capitainerie.org

nouveaux dispositifs tarifaires
- carte de réduction, vendue 8€ et valable jusqu’au 30 juin. Elle donne droit au tarif réduit.
Elle est amortie dès la deuxième venue.
- carnet de 9 billets non nominatifs. Ces places, du fait de leur préachat, sont au tarif réduit.

 

Goun revient à La Capitainerie avec ce spectacle plusieurs fois primé. Brassens, la révolte tranquille a en effet été la révélation de plusieurs festivals en France et en Europe, notamment à Vaison la Romaine (c’est le festival Brassens), Berlin, Gouvy (Belgique) et Welling (Grande Bretagne).
C’est avec ses talents de guitariste que Goun revisite les chansons de Brassens, tantôt avec un zeste de blues, tantôt avec une note de swing.
« Goun a reçu Brassens comme il a reçu Jimi Hendrix, par les tripes… Absolument nouveau, absolument fidèle… » (Didier Agid, auteur de « Brassens » éditions Fradet)
« Je suis charmée, je l’avoue : je n’aurais jamais cru que l’on puisse rajeunir, actualiser le bon maître de cette façon, sans jamais le trahir. Voilà le genre d’étonnements que les trouvailles de Goun ont produits, avec un doigté que j’ai trouvé vraiment exceptionnel dans ce corps à corps avec la guitare. » (Une Autre Chanson n°92)

 

En partenariat avec On connaît la chanson