Ne dites pas dernier délai dites Quasimodo

Electro Gaucho

Trio de Gerardo di Giusto

Jeudi 16 mai à 21h

Tarif : 13€ / 9€

Réservation au 04.73.70.26.63 ou reserver@capitainerie.org

 

Un vent de jeunesse dans cette nouvelle expérience musicale du compositeur et pianiste d'origine argentine Gerardo Di Giusto, habitué de La Capitainerie (avec Cordoba Reunion, Gaïa Cuatro, l’an dernier avec la violoniste Lucia Luque,...).
Né en 1961 à Córdoba en Argentine, Gerardo Di Giusto est pianiste, compositeur, arrangeur et chef d’orchestre. (Très) formé à toutes ces disciplines il puise aussi son inspiration dans la tradition argentine, l'écriture classique actuelle et l'improvisation. Le Monde de la Musique écrit de lui qu'il « change ostensiblement la perspective de la musique argentine actuelle ». Il travaille comme arrangeur et pianiste avec de prestigieux artistes tels que Julien Loureau, Magic Malic, Mercedes Sosa, Amelita Baltar (chanteuse d'Astor Piazzolla), Orlando Poleo, Paris Jazz Big-Band, Juan José Mosalini, et d'autres. Compositeur symphonique, il est interprété dans un grand nombre de pays ; il se produit en tant que soliste de ses oeuvres symphoniques et de chambre. Il reste aussi membre de Cordoba Reunion et Gaia Cuatro.
Electro Gaucho est à la rencontre entre les rythmes traditionnels et l'énergie du rock. Gerardo di Giusto y est entouré de deux jeunes musiciens : à la guitare électrique, son fils Mathias (guitariste au son tranchant comme la lame de Jeff Beck, dixit Jazz magazine) et à la batterie Luigi Legendre. Zambas, chacareras, milongas, huaynos, tout en électrique et bien branché !